Dispositifs Vigny-Musset VM06 - Couloir sonore

Vigny-Musset, Grenoble, France


Concentration de vie d’une rue résidentielle immergée dans les basses fréquences. Univers assez minéral : rue étroite avec des surfaces réfléchissantes, réflexion sur les façades proches. Les sons lointains sont très distants et peu perceptibles. Un fond sonore dominé par le passage ponctuel de voitures sur lequel donne le dispositif. On entend aussi le chant des oiseaux venant des arbres situés devant le bâtiment. Il y a un rythme sonore installé par la présence des enfants dans la rue quand ils rentrent de l’école.

Type : Loggia avec la possibilité de fermeture complète, R+1, env. 4,00 m depuis la rue.
Hauteur : 6.2 m Etage : R+1
Orientation : ouest
Degré de fermeture : 75 % Transparence facade : 50 %
Cartophonies http://www.cartophonies.fr/sound/8F/Couloir-sonore.html
Leq A : 47,0 dB(A)
L Amin : 41,0 dB(A)
L Amax : 86,0 dB(A)
TR : 1,05s
Rasti : 0,60

Formes

Dimensions : Grande loggia de 7,00 m x 3,00 m et de hauteur 2,50 m.
Matérialité : Dalle béton. Murs profonds de 35 cm, isolation extérieur et finition bardage bois en panneaux. Garde-corps en acier combiné par brise-vue métallique manipulable manuellement. Le plafond en béton. On se sépare des voisins par un panneau métallique de 2,00 haut.
Aménagement projeté : Orientation sur une rue résidentielle de fréquentation moyenne.
Degré d'ouverture : Dispositif bien protégé par les brise-vues utilisés selon la volonté. Les brise-vues créent un effet de fermeture et d’intériorité.
Usages et Dispositifs des ilots environnants : Loggia très exposée, voir vulnérable. L’appartement est traversant : un côté donne sur une rue résidentielle et l’autre, sur une cour. Le dispositif est localisé sur la partie sud de la façade au dessus de l’entrée principale du bâtiment. Le trottoir piéton est planté d'arbres. Sur la rue, on peut garer sa voiture, juste devant le bâtiment.

Formants

Degré de forme en rapport avec l'usage et l'écoute : La loggia peut donc se fermer complètement par ses volets, créant un phénomène sonore particulier, celui d’«un couloir sonore» : dès que les volets sont fermés, on entend l’hyper présence des voisins dans les loggias du même étage. Une diversité des sources sonores, principalement issues des enfants dans la rue ou bien des gens sur les balcons environnants.
Caractéristiques de l'espace sonore : Les brise-vues métalliques, lorsqu'ils sont fermés, accentuent les sons par l’effet de la réverbération.
Interaction sensible : Peu fréquent
Orientation des usages : Les brise-vues engendrent un renfermement et une protection visuelle aux expositions extérieures très importantes.

Formalités

Caractéristique ou pratique singulière : Usage entre l’intériorité et l’extérieur. Un espace de l’entre deux
Impact sur l'utilisation sensible : Usage fréquent du dispositif, assez remarquable dans certains cas : un espace de gymnastique dans un jardin, un atelier de dessin, un espace de repos, un lit hamac, un espace de travail, écrire et lire, repas familial «une vraie salle à manger.»
Temporalité des usages : Utilisation très fréquente dans l’après-midi ou en début de soirée.

Galerie photos

VM06 - Couloir sonore

Concentration de vie d’une rue résidentielle immergée dans les basses fréquences. Univers assez minéral : rue étroite avec des surfaces réfléchissantes, réflexion sur les façades proches. Les sons lointains sont très distants et peu perceptibles. Un fond sonore dominé par le passage ponctuel de voitures sur lequel donne le dispositif. On entend aussi le chant des oiseaux venant des arbres situés devant le bâtiment. Il y a un rythme sonore installé par la présence des enfants dans la rue quand ils rentrent de l’école.

Fiche détaillée du dispositif