Dispositifs Ecociudad EC03 - Terre-à-terre

Ecociudad, Sarriguren, Espagne


Les jeux d’enfants et les conversations de mamans sont omniprésents depuis le rez-de-jardin. L’interprétation de la réverbération laisse entendre que le jardin est entouré de bâtiments. Le bruissement de la fontaine est perceptible du côté d’où proviennent les lointains de la rocade. Quelques passereaux.

Type : Terrasse en rdc.
Hauteur : 0 m Etage : RDC
Orientation : est
Degré de fermeture : 0 % Transparence facade : 50 %
Cartophonies http://www.cartophonies.fr/sound/93/Terreàterre.html
Leq A : 50,0 dB(A)
L Amin : 46,2 dB(A)
L Amax : 62,5 dB(A)
TR : -
Rasti : -

Formes

Dimensions : 5,44 x 2,90m
Matérialité : Terre + caillebotis (30%), muret et brise-vue sur 2 faces, brise-vue seul sur une face, façade minérale avec deux petites baies coulissantes sur les chambres.
Aménagement projeté : -
Degré d'ouverture : Réduit visuellement par les haies.
Usages et Dispositifs des ilots environnants : Pied d’immeuble devancé par des jardinets, puis allées piétonnes et place publique arborée très fréquentée, avec jeux d’enfants, fontaine, bancs. Les îlots environnants dédiés aux logements, peu de circulation automobile périphérique. Établissements scolaires et sportifs au nord, de même qu’un îlot privilégié de maisons mitoyennes.

Formants

Degré de forme en rapport avec l'usage et l'écoute : Très exposé aux sons locaux essentiellement humains et ludiques
Caractéristiques de l'espace sonore : Sons urbains distants, lointains de la rocade, ambiance large avec les jeux d’enfants dans les espaces publics ou dans les jardinets. Chants d’oiseaux et chants des grenouilles (saisonnier) dans la fontaine paysagée.
Interaction sensible : Les haies brise-vue contiennent très légèrement les sons micro-locaux.
Orientation des usages : Ce jardinet est moins investi que celui de l’autre côté, sans doute pour des raisons sonores.
Hermétisme et degré d'échappement : On peut disparaître physiquement derrière les haies, mais on reste extrêmement connecté acoustiquement sur la place.

Formalités

Caractéristique ou pratique singulière : C’est le rez-de-jardin secondaire à usage unique : le jardinage (tomates, persil, fraisiers, vigne). Les habitants des jardinets voisins paraissent investir beaucoup plus ce côté (tables et chaises, repas…), mais pas dans l’appartement observé, peut-être pour bénéficier d’une plus grande tranquillité en inversant les usages (contrepied-contretemps)
Impact sur l'utilisation sensible : Ce côté (public)paraît sacrifié aux plantations et voué à l’abandon en période froide, comme si on était exposé au nord. Les jeux d’enfants dans le parc sont acoustiquement envahissants.
Pratiques des usagers : Limitées depuis la terrasse. On n’échange pas avec les voisins
Temporalité des usages : Le temps du jardinier

Galerie photos

EC03 - Terre-à-terre

Les jeux d’enfants et les conversations de mamans sont omniprésents depuis le rez-de-jardin. L’interprétation de la réverbération laisse entendre que le jardin est entouré de bâtiments. Le bruissement de la fontaine est perceptible du côté d’où proviennent les lointains de la rocade. Quelques passereaux.

Fiche détaillée du dispositif