Dispositifs Ecociudad EC07B - On joue le jeu

Ecociudad, Sarriguren, Espagne


Les sons urbains sont renforcés par rapport à la terrasse deux étages plus haut. La coursive les concentre et les focalise en accentuant la largeur du panorama sonore. Très forte présence de l’avifaune et bruissement des feuilles sous le vent dans les petits arbres du trottoir. Un père avec ses enfants en bas. Quelques véhicules passent dans la rue et un chantier est perceptible à gauche. Un habitant emprunte la coursive et la fait résonner. Les jeux d’enfants proviennent de l’autre côté du bâtiment (côté lac). La circulation est constante sur la rocade à droite.

Type : Balcon/loggia filante
Hauteur : 4 m Etage : R+1
Orientation : sud-ouest
Degré de fermeture : 0 % Transparence facade : 80 %
Cartophonies http://www.cartophonies.fr/sound/8Y/On-joue-le-jeu.html
Leq A : 54,0 dB(A)
L Amin : 45,9 dB(A)
L Amax : 71,2 dB(A)
TR : -
Rasti : -

Formes

Dimensions : 38,37 x 1,28 x 2,50m
Matérialité : Minéral partout sauf portes et fenêtres des logements, et barreaux de grille sur toute la longueur.
Aménagement projeté : non
Degré d'ouverture : une face à 100%
Usages et Dispositifs des ilots environnants : RDC programmés pour des locaux commerciaux, mais peu sont déjà investis. Lac et aménagements à l’opposé de la coursive. En face, équipements publics (école maternelle et centre de santé jusqu’à 15:00) avec quelques cafés-brasseries et beaucoup de logements dans ce qui est la zone de l’habitat historique de Sarriguren.À gauche, une friche, puis connexion sur le grand jardin du centre ville.

Formants

Degré de forme en rapport avec l'usage et l'écoute : La forme allongée du dispositif permet la coexistence de plusieurs foyers sonores.
Caractéristiques de l'espace sonore : Concentration et mise en résonance des sons du quartier et des sons micro-locaux.
Interaction sensible : Exposition à la vue et aux intempéries.
Hermétisme et degré d'échappement : Passage obligatoire.

Formalités

Caractéristique ou pratique singulière : Coursive « micro-locale », où par exempe les jeux de ballon sont tolérés pour les enfants par la communauté, de même que les repas d’enfants sur la coursive quelquefois l’été. Ceux-ci s’interpellent, les parents les cherchent chez l’un ou chez l’autre. Vivante petite communauté quasi villageoise.
Impact sur l'utilisation sensible : Comment contrôler et gérer les avantages et les inconvénients de telles pratiques ?
Pratiques des usagers : Lieu de passage obligatoire pour toute la communauté. Lieu de séjour pour les enfants. Haut potentiel de rencontres et interconnaissance.
Temporalité des usages : Quotidien pour les parents, toute l’année pour les enfants, renforcement l’été.

Galerie photos

EC07B - On joue le jeu

Les sons urbains sont renforcés par rapport à la terrasse deux étages plus haut. La coursive les concentre et les focalise en accentuant la largeur du panorama sonore. Très forte présence de l’avifaune et bruissement des feuilles sous le vent dans les petits arbres du trottoir. Un père avec ses enfants en bas. Quelques véhicules passent dans la rue et un chantier est perceptible à gauche. Un habitant emprunte la coursive et la fait résonner. Les jeux d’enfants proviennent de l’autre côté du bâtiment (côté lac). La circulation est constante sur la rocade à droite.

Fiche détaillée du dispositif