Dispositifs Französisches Viertel FV05B - Dégagement protecteur

Französisches Viertel, Tübingen, Allemagne


Sur la terrasse côté jardin, le logement fait totalement écran à la rocade. Le paysage « tire à droite », vers l’ouest, où on devine la rumeur du centre-ville. Passage lointain d’un engin agricole sur la colline. Nombreux passereaux sur plusieurs plans enveloppants, dans la cour et les bois voisins au sud. Plusieurs pôles d’activités (jeux d’enfants dans le jardin, martèlement et rires sur des balcons ou des terrasses plus proches). Sons boisés de la terrasse, plus attendus en rez-de-chaussée qu’en hauteur. La transparence est presque totale avec la pièce principale traversante attenante (activité des enfants, sonnerie de portable…). Léger vent.

Type : Terrasse découverte composite en L : plateforme métallique greffée à une partie d’une terrasse rectangulaire.
Hauteur : 15 m Etage : R+4
Orientation : sud
Degré de fermeture : 25 % Transparence facade : 50 %
Cartophonies http://www.cartophonies.fr/sound/9d/Dégagement-protecteur.html
Leq A : 0,0 dB(A)
L Amin : 0,0 dB(A)
L Amax : 0,0 dB(A)
TR : -
Rasti : -

Formes

Dimensions : 6m (L) x 4m (avec plateforme supplémentaire) x 1,5m (terrasse simple). À 15m de haut.
Matérialité : Sol en lattes de bois sur gravier et cailloux, garde-corps métallique avec panneaux perforés, muret rehaussé de barres métalliques. Muret-jardinière avec massif pour séparer du balcon est. Muret pour la séparation avec le balcon ouest. 2 grandes baies coulissantes. Façade en bois.
Aménagement projeté : non
Degré d'ouverture : Un peu rétrécie latéralement, mais être en dernier étage offre une ouverture importante sur le ciel au-dessus du logement.
Usages et Dispositifs des ilots environnants : La terrasse de cet appartement simple par rapport à ses voisins donne sur une cour en U végétalisée et arborée, avec bac à sable, hamacs, etc. Au même niveau et plus bas, on voit de nombreuses terrasses très variées. Les rdc correspondent à des logements dotés d’un rdj délimités par des haies végétales plus ou moins développées, ou bien à l’arrière de locaux commerciaux ou libéraux donnant sur la rue. On est entourés d’îlots du même type, plus ou moins fermés. On donne au sud sur la voie de contournement du quartier et sur la colline où sont en cours plusieurs chantiers.

Formants

Degré de forme en rapport avec l'usage et l'écoute : La forme un peu « biscornue » de la terrasse permet de se regrouper ou se dégrouper si nécessaire. La partie avancée de la terrasse donne un point de vue/d’écoute quasiment central sur toute la cour et ses activités nombreuses.
Caractéristiques de l'espace sonore : Drône du centre-ville qui l’emporte sur celui de la circulation au nord. Les sons locaux sont amplifiés par la forme en U, et la communication verticale est observable avec les enfants et le voisinage.
Interaction sensible : Ce sont les sons locaux qui l’emportent imaginairement dans ce mixage.
Orientation des usages : Lieu très investi avec les enfants, en alternance stratégique avec l’autre terrasse côté rue.
Hermétisme et degré d'échappement : Totalement ouvert, mais on peut s’avancer en gagnant énormément d’écoute et de visibilité locale, ou se retrancher vers la façade en étant assez peu visible et en bénéficiant de l’atténuation des sons directs grâce aux murets et rambardes perforées offrent une protection importante si on se recule du bord et s’abaisse un peu derrière eux. Grand choix de placement.

Formalités

Caractéristique ou pratique singulière : En plus d’être une extension, c’est un lieu généreux qui offre beaucoup d’opportunités.
Impact sur l'utilisation sensible : Lieu d’activité.
Pratiques des usagers : Repas, repos, jardinage (nombreuses plantes en jardinières et arbustes en pots, en particulier latéralement pour faire écran aux balcons voisins.
Temporalité des usages : Saisonniers et en alternance avec l’autre terrasse côté rue

Galerie photos

FV05B - Dégagement protecteur

Sur la terrasse côté jardin, le logement fait totalement écran à la rocade. Le paysage « tire à droite », vers l’ouest, où on devine la rumeur du centre-ville. Passage lointain d’un engin agricole sur la colline. Nombreux passereaux sur plusieurs plans enveloppants, dans la cour et les bois voisins au sud. Plusieurs pôles d’activités (jeux d’enfants dans le jardin, martèlement et rires sur des balcons ou des terrasses plus proches). Sons boisés de la terrasse, plus attendus en rez-de-chaussée qu’en hauteur. La transparence est presque totale avec la pièce principale traversante attenante (activité des enfants, sonnerie de portable…). Léger vent.

Fiche détaillée du dispositif