Dispositifs Französisches Viertel FV06 - Balcon à la fontaine

Französisches Viertel, Tübingen, Allemagne


Depuis le balcon d’un duplex. La circulation et la rumeur urbaine proviennent surtout de la droite, où se trouve une ouverture vers une rue piétonne perpendiculaire à l’Aixer Straße. Un avion à hélice, puis un second à réaction passent. Étonnamment en ce dimanche un chantier local fonctionne avec sa grue et un marteau piqueur. L’ambiance de la cour est centrée sur les notes liquides de la fontaine et les jeux d’enfants. Les oiseaux sont absents par cet après-midi gris tempéré. De la musique enregistrée s’échappe d’un logement. Sous le balcon, entre la terrasse et la cuisine, mon hôte discute avec sa famille. Le sol métallique amplifie les sons locaux, le vent fait bruisser le feuillage très généreux de la cour

Type : Balcon isolé découvert (légèrement protégé par une terrasse filante 3 étages plus haut) dominant une terrasse en rez-de-jardin (en remblai sur les locaux du rez-de-chaussée côté rue).
Hauteur : 3 m Etage : R+1
Orientation : sud
Degré de fermeture : 25 % Transparence facade : 20 %
Cartophonies http://www.cartophonies.fr/sound/96/Balcon-à-la-fontaine.html
Leq A : 0,0 dB(A)
L Amin : 0,0 dB(A)
L Amax : 0,0 dB(A)
TR : 0,60s
Rasti : 0,93

Formes

Dimensions : Balcon de 2,5x2,5m, à 3m de hauteur (6m par rapport à la rue). Terrasse de 5x4m délimitée par les massifs au milieu de la grande cour.
Matérialité : Balcon avec garde-corps en barres métallique et sol minéral, baie vitrée à 2 battants et stores coulissants. Terrasse pavée entourée de plantes grimpantes, d’arbres et d’arbustes plantés dans le sol (cerisier, lauriers, buis, lierre, vigne vierge, roses trémières…).
Aménagement projeté : non
Degré d'ouverture : Modéré sur le balcon. Sur la terrasse, on est submergé par la végétation quand le feuillage est en place, et à découvert quand il est tombé.
Usages et Dispositifs des ilots environnants : n est dans l’un des îlots les plus emblématiques du quartier, un îlot en U dont les bâtiments sont espacés à partir du 1er étage. le balcon est situé dans un angle au-dessus d’un local à vélos et des escaliers qui descendent dans la rue latérale. La cour intérieure très végétalisée et arborée est équipée pour les enfants et les parents avec jeux, fontaine, local de réunion, etc. Au nord de l’îlot, c’est le cœur du quartier.

Formants

Degré de forme en rapport avec l'usage et l'écoute : Dispositif quasi transparent isolé sur la façade.
Caractéristiques de l'espace sonore : Ambiance quasi villageoise marquée par l’élément liquide. Grand nombre d’habitants autour de cet espace relativement fermé. La présence des enfants est non complexée et fréquente. Les oiseaux sont ravis. Les sons plus lointains sont gommés.
Interaction sensible : La couverture par le feuillage peut faire oublier aux usagers de la cour qu’il y a des riverains.
Orientation des usages : Forte interconnaissance, échanges quasi obligatoires. La forte appropriation du jardin paraît être vécue avec des réserves.
Hermétisme et degré d'échappement : Acoustiquement relativement transparent, le balcon est assez exposé, alors que les rdj sont protégés par la végétation une grande partie de l’année.

Formalités

Caractéristique ou pratique singulière : Ce balcon, véritable extension végétalisée de la chambre/bureau, est une alternative à la terrasse, extension de la cuisine et des pièces communes. Malgré l’absence d’intimité qu’il offre, il est en retrait, alors que la terrasse est « dans le passage » (couloir du bâtiment, passage par le local à vélos, rapprochement des jeux, etc.).
Impact sur l'utilisation sensible : Un peu trop petit pour être l’objet d’une véritable appropriation.
Pratiques des usagers : Annexe complémentaire de l’appartement, pas pour vivre.
Temporalité des usages : Pas de mobilier de jardin ici, il est sur la terrasse, qui est utilisée en alternance une grande partie de l’année.

Galerie photos

FV06 - Balcon à la fontaine

Depuis le balcon d’un duplex. La circulation et la rumeur urbaine proviennent surtout de la droite, où se trouve une ouverture vers une rue piétonne perpendiculaire à l’Aixer Straße. Un avion à hélice, puis un second à réaction passent. Étonnamment en ce dimanche un chantier local fonctionne avec sa grue et un marteau piqueur. L’ambiance de la cour est centrée sur les notes liquides de la fontaine et les jeux d’enfants. Les oiseaux sont absents par cet après-midi gris tempéré. De la musique enregistrée s’échappe d’un logement. Sous le balcon, entre la terrasse et la cuisine, mon hôte discute avec sa famille. Le sol métallique amplifie les sons locaux, le vent fait bruisser le feuillage très généreux de la cour

Fiche détaillée du dispositif